Pourquoi devenir arbitre départemental ?

DEVENIR ARBITRE OFFICIEL DE LA FFBB

 

Pour devenir arbitre, il faut oser, il faut avoir envie de rendre service, il faut donner le meilleur de soi même et ne pas avoir peur de se tromper.

C’est en essayant que l’on apprend

C’est en ayant le sentiment du devoir accompli que se forge la confiance en soi

L’arbitrage développe le goût de prendre des responsabilités, de s ‘assumer devant les autres

Il fait grandir et donne confiance sans que l’on s’en rende compte

Cela permet d’être moins timide et forge un caractère à toute épreuve

Arbitrer est une aventure humaine qui permet de découvrir des gens, de nouveaux lieux et une autre facette du basket.

Arbitrer nécessite de se prendre en main en étant acteur de sa formation, en s’impliquant auprès de son club, de son comité.

Arbitrer est parfois difficile et ingrat et on peut parfois être affecté lorsqu’on entend des critiques. Mais qui ne se trompe jamais ?

C’est en essayant de passer au dessus des difficultés que l’on prend confiance en soi, que l’on développe son caractère et sa personnalité.

L’arbitrage, c’est un peu l’école de la vie.

L’arbitrage peut être un moyen, d’atteindre le « haut niveau » en basket.

Une indemnité est versée à chaque rencontre avec « désignation officielle ».

Avant de se lancer dans cette formation intéressante, très riche, mais exigeante, il faut se poser les questions suivantes :

-Suis-je prêt à suivre la totalité de la formation en étant actif,  sérieux et assidu ?

-Suis-je prêt à apprendre le règlement et à m’investir dans l’auto-formation en ligne (compter plusieurs heures de travail personnel et de révisions) ?

-Suis-je prêt à donner de mon temps bénévolement pour mon club en tant qu’ « arbitre club » durant au moins 1 saison avant de pouvoir devenir arbitre départemental ?

-Lorsque je serai validé arbitre départemental, aurais-je la possibilité de me déplacer dans d’autres clubs, qui peuvent être parfois éloignés ? Avant d’avoir le permis de conduire, les parents sont sollicités, puisque chaque arbitre est autonome dans ses déplacements.

Les contraintes de la formation et de l’arbitrage peuvent paraître importantes, mais valent la peine de s’investir. Alors si vous pensez que c’est le bon moment, et si vous avez ou aurez 14 ans révolus le 15 juin de la saison en cours, n’hésitez pas, inscrivez  vous !!